fr
en

Deutschland

Italia

España

United Kingdom

United States

中国

Lietuva

Faites la différence

Nous sommes heureux de publier l’extrait d’une critique sur des caméras thermiques, parmi lesquelles figure l’Axion LRF XQ38.

La traque de nuit est l’un des types de chasse les plus excitants que j’aie expérimentés jusque là, et comme dans nombre d’autres situations, un bon équipement peut transformer un échec en succès. Après mon premier échec en traque nocturne, donc, je suis rentré chez moi et ai évidemment amélioré mon équipement avec une caméra thermique et une lunette de visée infrarouge. Cette combinaison était un gros investissement, mais elle également d’une grande précision, m’offrant deux types différents de vision augmentée électroniquement pour optimiser la détection et la reconnaissance.

Malgré la vision augmentée et un succès dans ma traque de nuit, je peine encore à évaluer correctement les distances la nuit. C’est comme si mon optique perdait tout ses repères dans l’obscurité - je ne sais pas vraiment si un animal est petit et se trouve à 50 m, ou s’il est gros et se trouve à 150 m. Pour un visionnage serein sur des zones d’agrainage à une distance connue avec une vue limitée, ce n’est pas vraiment un problème selon moi. Mais si vous traquez un animal dans des champs dégagés, la connaissance des distances réelles au gibier est un facteur important.

Alors pourquoi ne pas utiliser un télémètre laser ? Cette technologie fonctionne en effet plutôt bien dans l’obscurité, mais le problème qui saute aux yeux est que vous ne pouvez pas vraiment voir les objets que vous pointez dans l’obscurité totale. La bonne solution est simplement d’associer votre équipement de nuit existant (votre lunette de visée ou votre caméra thermique) à un télémètre laser.

VUE D’ENSEMBLE DU TEST

J’ai précédemment testé des caméras thermiques et infrarouges comportant un télémètre laser intégré, mais à l’automne 2020, j’ai reçu deux caméras thermiques avec télémètre très simples d’utilisation pour un test pratique sur le terrain. Pulsar m’a fourni un Axion XQ38 LRF. L’appareil est fonctionnel car il se glisse droit dans votre poche et peut être utilisé pour un repérage rapide et une mesure de la distance (même de jour).

L’ajout d’un télémètre est d’une grande aide pour certains types de chasse nocturne, mais généralement, vous ne trouverez pas de télémètre avec un équipement nocturne intégré parmi les télémètres de jour les plus performants — si on les compare, ils termineront probablement en bas de l’échelle. Ceci n’est pas du fait d’une mauvaise volonté des fabricants, c’est simplement parce que la mesure télémétrique de distances énormes n’est pas nécessaire et ne justifie pas la différence de prix. La même règle s’applique au télémètre utilisé dans cet appareil.

PULSAR AXION LRF XQ38

La gamme Axion de Pulsar a une forme très commode et se situe dans le milieu de gamme sur le marché des caméras thermiques. Leur XQ38 LRF est complètement équivalent au XQ38 concernant les dimensions et le poids, mais bénéficie d’un télémètre laser au détriment malheureux du WiFi et de l’enregistrement de vidéos et photos. Leurs performances côté thermique sont bonnes, mais pas aussi précises que celles de leurs grands frères, les modèles Helion XP et Accolade XP.

L’Axion XQ38 LRF utilise un capteur de 384×288 pixels d’un pas de pixel de 17µm et d’une sensibilité thermique de 40 mK. C’est un bon microbolomètre de la nouvelle gamme Sensor Series 2 de Pulsar, restituant de très bonnes performances même par temps de brouillard ou dans des conditions non optimales pour un équipement thermique.

J’ai testé le XQ38 ainsi que le modèle LRF et n’ai pas rencontré l’impressionnante sensibilité à laquelle je m’attendais. Mais soyez indulgent avec moi, mon jugement est déformé par la caméra thermique Helion 2 XP50.

ÉCRAN

L’écran de type AMOLED 1024× pixels donne des couleurs vives et une image nette. Il a un très bon système de coordonnées qui occupe la bonne proportion de votre viseur. Pulsar est expert dans la conception de boîtiers oculaires bien adaptés à votre vue, faciles à régler et par lesquels on peut voir depuis des distances et des angles différents. Je n’ai vu aucun autre fabricant capable de faire la même chose, et l’Axion XQ38 ne déroge pas à la règle.

ASPECT

La version LRF a le même facteur de forme que le modèle de base Axion XQ38, mais avec un télémètre laser intégré sur le côté gauche de son corps en magnésium. Évidemment, cet ajout le rend un peu plus large, mais lors d’une utilisation normale, je trouve en fait qu’il est plus simple à prendre en main car votre pouce se pose naturellement sur l’arrière du télémètre. Je l’ai trouvé très simple à manipuler, même dans l’obscurité totale.

TÉLÉMÈTRE

Un bref appui du bouton 'bas' active la fonctionnalité télémètre. Il propose la prise d’une seule mesure d’un appui sur le bouton et d’une mesure en continu pour une session prolongée, lorsque le gibier se déplace et vous souhaitez le suivre de près. De nuit, je n’ai pas trouvé compliqué de l’utiliser ou de lire les mesures, même lorsque je portais des gants. Le télémètre intégré est très précis et réactif de jour, mais il perd en réactivité pour le calcul de distances plus longues.

VEILLE

Cette optique réalise un démarrage à froid en environ cinq secondes, avec toutes les fonctionnalités disponibles. Un appui long sur le bouton 'veille' éteint l’appareil et un appui bref le mettra en mode veille. Un bref appui unique le sortira de veille instantanément.

LOGICIEL

Le système d’exploitation Pulsar est rapide et très réactif. La navigation dans les menus est aisée et l’OS est disponible en 33 langues. Vous pouvez basculer entre les trois profils de vision existant ou bien créer le vôtre. Pour une personnalisation plus poussée, vous pouvez choisir la couleur du thème parmi les huit palettes de couleurs disponibles. L’OS propose le mode picture-in-picture qui affiche une image agrandie de la zone autour de la mire et la place dans le centre haut de l’écran, pour vous donner des détails supplémentaires sans perdre la vue d’ensemble de la scène.

BATTERIE

La gamme Axion utilise les nouvelles batteries APS5 offrant sept heures d’autonomie et la possibilité d’être remplacées sur le terrain. J’ai en effet réussi à le faire assez facilement dans l’obscurité, grâce à un système vraiment bien prévu ! Vous pouvez utiliser une batterie externe connectée par une prise USB Type-C, en tant que source d’alimentation externe. Le chargeur fourni a été amélioré pour proposer la charge rapide et peut charger deux batteries en même temps.

AUTRES CONSIDÉRATIONS

Le télémètre laser ajouté, malheureusement, a un prix : la fonction WIFI a disparu, et vous ne pouvez pas enregistrer de photos ou de vidéos avec cette version de l’appareil Axion. Si vous cherchez désespérément un télémètre mais êtes préoccupé par un capteur aux meilleures performances (et que le prix n’est pas un frein pour vous), je vous recommanderais d’opter pour les Accolade 2 LRF et leur capteur de pointe 640×480.

AVANTAGES

  • Facile à prendre en main et à stabiliser, même dans l’obscurité
  • Logiciel facile d’utilisation
  • Batterie de haute autonomie et remplaçable sur le terrain
  • Charge rapide de la batterie
  • Tarif plutôt avantageux pour les fonctionnalités offertes

INCONVÉNIENTS

  • Pas impressionné par la sensibilité thermique
  • Il manque les fonctions vidéo et WiFi

Retrouvez la critique complète sur rifleshootermagazine.co.uk.