fr

Deutschland

Italia

España

United Kingdom

United States

中国

Lietuva

Guides de chasse et imagerie thermique : Améliorer votre expérience de chasse

Les bons guides de chasse sont une espèce rare.

Des “bons” — j’en ai rencontré, mais j’ai également chassé avec certains d’entre eux terriblement brutaux. L’un d’eux s’est avéré être un drogué que je devais réveiller en plein jour pour notre chasse au dindon matinale. Je pensais que la méthamphétamine était censée vous tenir éveillé ? Honnêtement, je n’ai pas la réponse, je sais seulement que la chasse au dindon fut très mauvaise et peu de temps après, lorsque j’ai vu sa photo d’identité, j’ai compris pourquoi. Heureusement, la majeure partie de mes expériences avec des guides reste positive et nous sommes restés bons amis avec nombre d’entre eux. Avec toujours la sécurité au premier ordre, leur emploi, selon les clients, peut franchement relever du défi. Et puisqu’ils ne peuvent pas faire plaisir à tout le monde, ils font ce qu’ils peuvent du mieux possible.

Alors que la sécurité est le point le plus important de toute chasse, en général la seconde zone d’intérêt critique est l’expérience d’un client. Comme la plupart des affaires du secteur de l’hôtellerie, les guides sont énormément dépendants des avis positifs, remarques, recommandations… en bref, bouche à oreille et approbation des avis sur les sites internet, éditeurs web et réseaux sociaux. Si vous avez déjà réservé une chasse, vous vous en êtes probablement servi en vous basant sur les recommandations et avis. Ceci étant dit, bien que le logement et la nourriture soient importants, les gens sont là pour chasser, donc la présence du gibier, l’exploration, la disposition des miradors et les stratégies sont bien plus cruciaux.



Pour la plupart des guides de chasse, l’exploration consiste à errer sur le terrain de chasse en cherchant le gibier et un signe, et à travailler à s’assurer que l’habitat dans cette zone demeure un refuge pour le gibier à chasser. Il faut le reconnaître, ce peut être difficile d’y arriver sans mettre la pression au gibier, en particulier dans des espaces densément boisés. Bien sûr, selon le type de gibier que les guides chassent, l’exploration au moment où ces espèces sont le plus actives est essentiel — cela inclut les heures de la nuit. Heureusement, ces dernières années, l’outil parfait pour l’exploration et la traque par n’importe quelle condition de luminosité est devenu de plus en plus abordable. La chasse guidée a donc changé de manière considérable. Nous parlons d’imagerie thermique, les amis.


Oui, le thermique CHANGE LA DONNE

Dans un monde ou “changer la donne” est utilisé à outrance à la limite du ridicule, je prends le risque de suivre le mouvement en utilisant cette expression à la mode. Mais, si la chaussure vous va, vous la portez. Non ? Lorsque l’on parle de guides de chasse et de la quête continue d’amélioration de l’expérience client, rien sur le marché n’est comparable à l’imagerie thermique et à la liste croissante des améliorations qu’elle apporte aux entreprises de chasses guidées. Honnêtement, quand vous devez jouer cartes sur table, vous ne cherchez pas à améliorer votre jeu par tous les moyens?

Si vous n’avez jamais chassé la nuit auparavant, je vous le recommande grandement. Il y a un certain frisson au fait de se trouver au beau milieu de la nuit, avec un éclairage ou non, mais l’aventure est encore plus pure quand vous ne pouvez même pas voir votre main devant votre visage. Peut-être qu’“effrayant” n’est pas du tout le bon mot mais avec une vue diminuée, tous vos autres sens sont décuplés — il y a un certain attrait pour l’inconnu dans l’obscurité et alors que le thermique expose ce qui est là devant vous, il ne détourne pas votre attention le moins du monde de l’expérience.

Pour les guides de chasse, le thermique a un rôle beaucoup plus pratique, celui d’outil le plus efficace pour traquer une proie la nuit; bien sûr, traquer une proie en journée est plus simple – les animaux cachés dans l’ombre sont exposés, et sans le thermique vous ne sauriez jamais où ils se trouvent. En plus d’exposer la faune dans l’obscurité ou dans l’ombre d’un feuillage dense, l’imagerie thermique augmente sans aucun doute votre sécurité — cela devient évident la nuit lorsqu’un guide doit garder le contrôle sur un ou plusieurs chasseurs.

Les guides de chasse n’utilisent pas seulement les appareils à imagerie thermique pour traquer les animaux, la technologie est également utilisée pour garder la trace des chasseurs, surveiller la direction de leur canon et même à identifier un chasseur qui a fait une chute. Un appareil thermique peut aussi aider un guide à établir les positions de tir ou les lignes de tir de multiples chasseurs dans le noir sans révéler sa position. Quelques appareils thermiques comportent même la technologie Picture-in-Picture (image agrandie dans l’image principale), qui aide les guides à mieux identifier le gibier à chasser et à former les tireurs sur les positions de tir, ou sur le suivi de leurs tirs.

L’imagerie thermique fonctionne également bien dans la recherche au sang, au moins jusqu’à ce que le sang atteigne la température du sol. En effet, localiser des animaux diminués grâce au thermique est excessivement simple, étant donné que leur signature thermique luit littéralement sur l’écran de l’imageur thermique durant des heures. Le dernier sanglier sauvage que j’ai pris lors d’une chasse à l’arc est passé en courant derrière mon treestand. Je l’ai entendu se cogner contre quelque chose et je me suis assis calmement quelques instants. Je me suis souvenu tout à coup que j’avais mon thermique monoculaire dans mon sac, je l’ai sorti, me suis mis debout dans mon treestand et j’ai commencé à scanner les environs. Je n’avais pas encore fait un tour complet sur moi-même que j’ai localisé mon sanglier gisant immobile à seulement 30 yards — je n’ai pas eu à faire la moindre recherche au sang.


Deux yeux valent mieux qu’un

Alors que les monoculaires thermiques tels le Pulsar Helion sont présents depuis quelques années maintenant et comptent toujours parmi les favoris des guides de chasse professionnels, les jumelles Accolade également commencent à prendre de l’essor, et ce pour une bonne raison. Si vous avez déjà entendu l’expression “deux yeux valent mieux qu’un”, il y a une grande part de vérité là-dessous. Votre cerveau traite l’information plus rapidement et facilement à partir de deux sources qu’à partir d’une seule. Ceci rend la localisation et l’identification un brin plus rapide mais en réalité, les plus grands bénéfices sont une fatigue oculaire réduite et une expérience d’observation plus immersive. Sérieusement, être immergé dans votre observation sans distractions extérieures améliore nettement l’efficacité d’un scan d’ensemble.

Cela étant dit, les jumelles thermiques Pulsar Accolade sont devenues un favori chez les équipementiers de chasse professionnels et leurs guides. Avec un type de scan à deux yeux, un capteur microbolomètre disposant d’une résolution jusqu’à 640 pixels et d’une distance de détection jusqu’à 2000 yards, elles contiennent ce qui se fait de mieux en matière d’imagerie thermique. Et même mieux, ces autres fonctions notables comme le Picture-in-Picture, la connectivité Wi-Fi et l’enregistrement vidéo intégrés, le réglage de la dioptrie et de la mise au point pour obtenir l’image la plus nette possible sont rassemblées pour offrir une expérience optique de haut vol, spécialement conçue pour un tir plus sûr, plus efficace et de meilleures expériences à la clientèle de la chasse.

Bien sûr, Pulsar a rendu la performance encore plus sensationnelle sur les Accolade en y intégrant un télémètre laser (LRF). La technologie du LRF des Accolade s’active par deux brefs tapotements sur un unique bouton pour obtenir la distance d’une signature thermique. Un tapotement de plus bascule le LRF des Accolade en mode scan – scannez le champ de vision et observez les distances de signatures thermiques variées changer en temps réel. Appuyez sur le bouton encore une fois pour retourner au champ de vision principal avec le réticule. Le LRF peut se targuer d’une précision sur la distance de ± 1 yard jusqu’à 1100 yards sans aucun éclairage. Lorsqu’il est question de télémètre laser et du large choix d’autres options Pulsar, il n’y a rien de comparable sur le marché de l’imagerie thermique.