fr

Deutschland

Italia

España

United Kingdom

United States

中国

Lietuva

TFB Review: Pulsar Thermal Spotters – Axion XQ38 and XQ38 LRF

TFB a récemment testé la nouvelle bombe de Pulsar au format de poche, l’Axion XM30S. Juste après que nous l’avons évalué, les Pulsar XQ38 et Pulsar XQ38 LRF sont sortis. Ces modèles Axion sont un petit peu plus grands mais leurs performances en détection thermique ont également été augmentées. En tant que “package complet” ils consituent un choix très intéressant.



Si vous ne le saviez pas, LRF signifie Laser Range Finder (télémètre laser), ce qui veut dire que Pulsar a ajouté la possibilité de détecter des objets jusqu’à 1000 mètres avec une précision de ± 1 mètre. Comme il est assez compliqué d’estimer la profondeur dans une image thermique, cette fonctionnalité est bienvenue.
Malheureusement, ils ont dans le même temps supprimé la fonction d’enregistrement vidéo, le Wi-Fi et la mise à jour du firmware pour le modèle LRF. Toutes les fonctionnalités ne peuvent être intégrées dans de si petits appareils, vous devez donc choisir lesquelles sont les plus importantes pour vous.

Le LRF fonctionne aussi bien que n’importe quel autre LRF, vous n’avez pas des indications constamment, mais la plupart du temps. En fait le corps volumineux du modèle LRF pourrait plaire à certains puisqu’il est plus facile de le tenir et de viser avec à deux mains.

Ci-dessous deux Axion et une clé USB pour comparer leur taille:



Un chasseur est probablement plus intéressé par la connaissance de la distance à sa cible que par l’enregistrement vidéo, puisqu’il aura de toute façon ses deux mains sur le fusil pour être prêt au moment du tir. Dans ce cas, le modèle LRF sera un bon choix. Quelqu’un qui partage ses “enregistrements thermiques” en permanence penchera sûrement pour le modèle XQ38 normal.

Nombre de chasseurs professionnels utilisent un scanner thermique pour détecter rapidement leur cible, puis passent à la technologie de la vision nocturne numérique (ou à une optique thermique) pour confirmer l’identification de la cible et déclencher le tir.

Puisque la version LRF ne dispose pas de l’enregistrement, Riccardo Tamburini a fait une copie d’écran de ce à quoi ressemble l’écran du Pulsar XQ38 LRF pour l’utilisateur. Un grand merci pour avoir rendu possible l’utilisation de cette image et l’avoir partagée ici sur TFB.

Repoduction de l’écran du Pulsar XQ38 LRF.

Voici une image de Pulsar, une navigation dans les menus pour régler la palette couleur. Vous n’avez pas vraiment besoin de lire le manuel pour démarrer, mais vous pourriez vouloir creuser un peu plus au fur et à mesure que vous vous familiariserez avec le fonctionnement de l’appareil, et voudrez alors optimiser les réglages.

QUALITÉ DE L’IMAGE

Le capteur avant a une taille de 384×288 pixels @ 17 µm avec un NETD <40 mK. Le NETD vous dira à quelle sensibilité le capteur peut distinguer des écarts de température, et plus la valeur est faible, mieux c’est. Dans de mauvaises conditions, c’est un facteur important. L’écran AMOLED est full color et d’une résolution de 1024×768, il fournit une image de haute résolution combinée à une basse consommation d’énergie. La fréquence est de 50 Hz, vous n’aurez donc pas de problèmes avec les animaux ou les objets se déplaçant rapidement. Regardez justement l’éjection des douilles dans les vidéos ci-dessous.

La distance de détection maximum est de 1350 mètres et vous la détection et la reconnaissance de coyotes / loups et de sangliers devrait bien fonctionner à 300-400 mètres/yards selon les conditions. Le grossissement va de 3,5× à 14× et si vous souhaitez en savoir plus à propos des spécifications, regardez la page internet Pulsar du produit. À mon avis, il vaut mieux un grossissement plus bas, puisqu’il vous faut un large champ de vision pour ces usages. En guise de comparaison, les Accolade 2, qui valent plus du double du prix, ont un grossissement compris entre 2,5× et 20×.

Ci-dessous l’exemple d’un chevreuil à environ 80-100 mètres. Le temps est froid, autour des +5 C° et le brouillard commence à s’installer. Le soleil vient de se lever et vous pouvez à peine voir l’animal à cette distance avec vos yeux.




Vous devez être conscient des conditions dans lesquelles l’image ou la vidéo thermique a été prise, et également de la distance à la cible. Les informations marketing sont en général données pour les meilleures conditions possibles, un temps sec et ensoleillé. Ci-dessous l’exemple d’une nuit plutôt humide, le brouillard commence à s’élever du sol et il a fait autour de 15°C toute la journée. Les distances vont de 100 à plus de 500 mètres.

Ci-dessous : Une image prise d’une vidéo. Il est plus facile de les voir dans la vidéo, lorsqu’ils sont en mouvement. Il s’agit de trois chevreuils à environ 250 mètres dans des conditions “moyennes-difficiles”.


Le XQ38 LRF pèse 50 grammes de plus pour un total de 400 grammes (0,4 kg), et est plus gros que le XQ38. Mais il est plus facile à tenir fermement des deux mains.



Le système de batterie est un B-Pack mini APS5, et il est simple d’utilisation et suffit pour tenir une nuit ou plus à l’extérieur.
Un accumulateur connecté via un câble USB Type-C peut être utilisé en tant que source externe d’alimentation.

L’Axion XQ38 est fabriqué en Lituanie. Il bénéficie d’une garantie de 3 ans. La batterie est garantie un an.

Un aperçu des différences et ressemblances dans le tableau ci-dessous. Le signe “moins” signifieque la fonctionnalité n’est pas disponible pour ce modèle :

Fonctionnalités Axion ХQ38  Axion LRF XQ38
Enregistreur vidéo intégré + -
8 palettes couleurs + +
Fonction Image Detail Boost + +
3 modes d’étalonnage + +
4 modes d’observation pré-réglés + +
Fonction extinction de l’écran + +
Télémètre stadimétrique + -
Télémètre laser précis intégré - +
Fonction «Picture in picture» + +
Wi-Fi. Compatibilité avec les appareils iOS et Android + -
Compatibilité de l’application Stream Vision + -
Mise à jour du firmware + -

Quelles autres options avez-vous ?

Pulsar propose un grand nombre d’options, presque trop pour toutes les lister, mais si vous voulez progresser dans la capture du gibier avec les XQ38, votre prochaine option sera le Helion 2 XQ50F à venir, ou les jumelles thermiques Accolade 2 Pro. Si votre priorité se porte vers un appareil plus petit, jetez un œil à l’Axion XM30S.

Si vous cherchez une optique thermique, alors le Pulsar Thermion ou le Trail 2 sont pour vous ?



Vous trouverez l’Axion XQ38 ici et l’Axion XQ38 LRF ici.

Conclusion

En tant que consommateurs nous voulons toujours plus, mais nous oublions facilement la vitesse à laquelle ces appareils thermiques se sont développés seulement durant l’année dernière, et à quels point ils sont devenus bons. Ces appareils ont tous les deux des performances exceptionnelles pour leur prix. Je pense que le XQ38 LRF est le monoculaire à imagerie thermique avec la fonctionnalité LRF le plus accessible du marché en ce moment. Le XQ38 est un peu plus haut que le XM30S en termes de prix, mais est beaucoup plus performant. À moins que la taille de l’appareil soit votre préoccupation première, vous devriez sans aucun doute opter pour le modèle légèrement plus grand (XQ38). Je cherche à en obtenir un pour moi-même, mais le plus gros problème pour moi est d’arriver à savoir si j’ai besoin du LRF plus que de l’enregistrement vidéo ou non.

Quel est votre avis, opter pour l’enregistrement vidéo ou le LRF ?


Source - TFB